img-5465-0

Tristan, étudiant en première année chez WIN Sport School Tours

Tristan, étudiant en première année en Bachelor Management du Sport au sein du campus de Tours nous dit tout sur son parcours, son stage et son expérience au sein de l’école.

 

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Après avoir obtenu mon Baccalauréat STMG, j’ai d’abord fait une première année à l’université en Langues Étrangères Appliquées à Tours. Cependant, je n’ai pas adhéré au système universitaire. Suite à cela, j’ai décidé de poursuivre mes études vers une voie qui m’intéressait davantage. J’ai toujours aimé le sport notamment le rugby, c’est donc tout naturellement que je me suis orienté vers le Management du Sport. De plus, je tenais à continuer ma scolarité dans une école dans laquelle je bénéficierai d’un suivi personnalisé.

 

Où réalises-tu ton stage de cette année ?

Je suis en stage dans un club de rugby à Déols, près de Châteauroux. Je suis en charge des partenariats, du marketing, ainsi que de la communication du club. Concernant cette dernière je m’occupe du community management, je publie des actualités. S’agissant de la partie marketing je prospecte les entreprises de la région, j’essaie de négocier des partenariats pour le club, je leur présente nos prestations et je fixe des rendez-vous avec eux s’ils sont intéressés.

L’année prochaine, je souhaiterai réaliser un stage différent puisque j’ai pour objectif de découvrir l’univers des équipementiers sportifs ; idéalement Nike ou Adidas.

 

Quel est ton projet professionnel ?

Actuellement, mon projet professionnel est assez flou, je me laisse du temps pour en découvrir davantage sur les métiers autour du management du sport. Toutefois, je pense me diriger vers l’événementiel sportif. C’est un domaine dans lequel je me projette, notamment en entreprise, éventuellement lors d’un futur stage.

Mon rêve serait de travailler dans l’événementiel lors de la coupe du monde de rugby en 2023, ou lors des Jeux Olympiques. Cependant, au vu de la situation sanitaire actuelle, il est difficile de se projeter pour travailler dans ce secteur.