najib-0

Najib Chaddi, formateur au sein de Win Sport Shool

Najib Chaddi, enseignant en Bachelor du management du sport, intervient sur la culture juridique et les enjeux et perspectives du sport au sein de l’école WIN Sport School. A travers ce portrait, Najib nous fait part de son parcours inspirant, de ses activités en dehors de l’enseignement et de ses impressions vis-à-vis des cours en distanciel.

 

Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?

Tout d’abord, depuis mon enfance j’ai été bercé dans le milieu du football, j’ai eu l’occasion de faire plusieurs centres de formation dans les villes de Châteauroux et de Clermont-Ferrand. Sans doute que c’est suivant cette période que ma passion pour ce sport s’est imposée et m’a amené à la mêler avec mes professions. Par la suite, j’ai eu une première expérience dans le bâtiment en tant que chargé d’affaires dans le sud de la France.

Finalement, j’ai décidé au courant de l’année 2009 de revenir en Touraine afin d’exercer le métier de directeur de travaux ainsi qu’entraineur de football et de manager sportif du club FC Ouest tourangeau situé à Ballan Miré.

 

Pourquoi avez-vous fait le choix d’enseigner ?

Depuis plusieurs années j’avais envie de transmettre mon bagage de connaissances que j’ai pu acquérir à la fois sur le terrain et lors de ma formation. De plus, c’était un souhait à l’image de mon rôle en tant qu’entraineur. En effet, l’objectif est de transmettre aux étudiants et surtout d’échanger avec eux, pour moi ce sont des moments privilégiés qui me plaisent en étant formateur.

 

Quelles sont vos activités en dehors de vos interventions au sein de l’école WIN ?

En plus d’être enseignant à l’école WIN, je fais de la formation professionnelle au sein d’autres organismes. Il n’en reste pas moins que mon métier principal est d’être entraineur de football et directeur sportif d’un club en national 3. Durant ma période d’études, je suis passé par un panel de formations liées à mon activité. J’ai obtenu un diplôme universitaire de préparation physique et mentale, un DEJEPS ainsi qu’un master en ingénierie de formation. Par conséquent, c’était une volonté de formaliser l’ensemble de mes compétences que j’ai enrichi à travers mes expériences professionnelles.

 

Pouvez-vous nous faire part de votre ressenti vis-à-vis des cours en distanciel en tant que professeur ?

Conformément à la crise sanitaire actuelle, on doit s’adapter au contexte, ce qui mène tout le monde à rencontrer les problématiques liées aux cours en distanciels. Tout de même, j’ai trouvé que l’école a su en amont se conformer à cette manière de travailler inédite. En somme, les cours étaient très bien organisés et structurés par rapport à la mise en place dès le mois d’octobre 2020.

Malgré tout, il est évident que cela peut être plus ou moins compliqué selon les élèves, de faire l’effort de s’investir car on peut rapidement se laisser emporter par une démotivation. Cependant, c’est quelque chose d’indispensable et qui perdura dans le temps malheureusement. Finalement, je pense qu’en restant chacun déterminé cela reste quelque chose de cohérent et faisable en termes de formation.

 

Pour conclure, quel est votre sport préféré en tant que passionné de ce domaine ?

Tout bien considéré, mis à part le football, mon sport de prédilection est la pêche. Sous prétexte que c’est un moment pour moi agréable qui me permet de me déconnecter en pleine nature au bord de l’eau, surtout en période estivale.