win-caen-14

Zoom sur Camille, Responsable communication dans l'événementiel sportif

WIN Caen vous propose de découvrir avec le portrait de Camille, Responsable communication dans l’événementiel sportif, le quotidien du métier et sa première expérience en tant que jury pour nos étudiants de 3ème année de Bachelor Management du Sport.

En quoi consiste votre métier ?

Je travaille pour « Les Courants de la Liberté », une association loi 1901 organisant des événements sportifs dont les plus connus sont le Marathon de la Liberté et la Rochambelle à Caen en Normandie. En tant que Responsable Communication, j’ai en charge la partie communication interne et externe des événements organisés. Mon travail consiste à mettre en lumière nos événements de sorte à donner envie au public d’y participer. Pour cela, je m'appuie sur un plan de communication élaboré à partir de la stratégie marketing/communication de l’année. Mon travail est assez polyvalent et varié, il est séquencé en fonction de différentes périodes de l’année.

Quelles actions sont mises en place en amont des courses ?

La majeure partie de mon travail consiste mettre en place et superviser des actions de communication qui ont pour but d'attirer du public sur notre évènement. Cependant, mon métier a aussi une approche plus opérationnelle en amont des événements.

Je prends en charge les animations sur les sites de départ et d'arrivée, les cérémonies de remise de prix, l'accueil du public sur site, les relations presse... Pour mener à bien ces missions, je m'appuie sur une solide équipe de responsables bénévoles avec lesquels nous organisons le volet opérationnel des événements jusqu’au jour J.

Comment se dessine un jour de course ?

Le matin d’un événement, en général, je commence par me poser avec ma To Do List de la journée afin d’avoir en mémoire les temps forts. Je fais ensuite un point avec mes responsables d’équipe bénévoles sur les grandes lignes de la journée. Evidemment, dans l'événementiel, tout se passe rarement comme prévu : le plus important étant d’être réactif tout en prenant des décisions responsables. Je passe donc ma journée sur le terrain avec mon téléphone greffé à l’oreille pour échanger avec mes responsables sur leurs besoins et sur le déroulement des événements. En fin de journée, nous débriefons et partageons souvent un moment de convivialité avec mes collègues et l’ensemble des bénévoles. Notre principal événement est sur plusieurs jours. Il faut donc être endurant : à chacun son Marathon !

Comment communiquez-vous post-événement ?

Juste après l'évènement nous communiquons surtout sur les résultats des épreuves, les photos, puis on adresse un rapide bilan de l'édition à nos participants. Le soir de l'événement, la pression retombe, mais seulement de façon mesurée pour la partie communication puisque les participants attendent de nous un service de qualité. Il nous faut alors mettre en ligne le plus rapidement possible l'ensemble des résultats, récupérer les photos des prestataires pour les communiquer au participants, envoyer les enquêtes de satisfaction, remercier nos partenaires, bénévoles, démonter le village expo...

L'adrénaline du jour J

Le Jour J, c’est un mélange d'excitation et de stress. En réalité, cette spirale commence deux semaines plus tôt. Le Jour J, deux ressentis se mêlent : j’ai à la fois envie que la journée passe très lentement pour pouvoir profiter de certains moments forts en émotions mais j’ai aussi tendance à me dire « vivement le debrief de ce soir et pourvu que tout se passe bien ».

L’événementiel m'aura appris à gérer mes émotions et à savoir prendre du recul.

Pourquoi avoir décidé de devenir jury ?

Cela fait à peine deux ans que j’ai validé mon MBA Management du Sport. J’ai toujours trouvé que le partage d’expérience entre étudiants et professionnels du secteur sportif était très enrichissant. En tant que jeune professionnelle du milieu, c’est toujours intéressant d’observer le fonctionnement de structures qui opèrent dans des secteurs sportifs différents. La vision des étudiants nous amène aussi à nous questionner et nous apporte souvent une nouvelle vision. De la même façon, l’expérience d’un professionnel peut apporter un regard nouveau pour l’étudiant quant à l’exercice de son futur métier.

L’expérience en tant que jury est enrichissante d’un point de vue relationnel. D’une part, par la connaissance de notre binôme professionnel et d'autre part,par la connaissance de futurs professionnels du milieu sportif (étudiants). L’étudiant est là pour être jugé, mais il nous apporte aussi beaucoup. Concernant l’oral, l’exercice est assez exigeant pour l’étudiant qui doit synthétiser en moins d’une heure quelques mois d’expérience professionnelle.

En quoi l'école WIN prépare ses étudiants à devenir vos collaborateurs de demain ?

J’ai pu apprendre avec mon cursus Management du Sport que la meilleure façon de devenir un professionnel du milieu était de combiner apprentissage en profondeur de l’écosystème sportif et de ses parties prenantes (connaissances scolaires) et partage d’expériences avec des professionnels (conférences et échanges avec des professionnels du secteur) : WIN Sport School vous permet d’atteindre ces objectifs !

Si comme Camille vous souhaitez travailler dans le domaine du management/événementiel sportif, il n’est pas trop tard pour vous inscrire ! Retrouvez également toutes nos offres d’alternance ici.