win-angers-17

Cours à distance : témoignage de Mathilde, étudiante MBA Management du Sport

Je m’appelle Mathilde, j’ai 24 ans et je viens de Normandie. Avant d’intégrer le MBA Management du sport à WIN Angers, j’ai réalisé un DUT GEA, puis une licence Management et Gestion des Entreprises de la filière équine, à Alençon. Par la suite, j’ai travaillé plusieurs mois au service événementiel de la  Fédération Française d’Equitation avant de partir 6 mois en Nouvelle-Zélande.

Mon objectif est de travailler dans l’événementiel sportif, et plus précisément dans le milieu de l'équitation.

J’ai choisi cette formation principalement pour l’alternance. Nous avons l’opportunité de pouvoir alterner entre théorie et pratique et ainsi acquérir de l’expérience avant de se lancer sur le marché du travail.

Nous avons la chance d’avoir des intervenants issus pour la plupart du milieu du sport, ils peuvent nous apporter leurs analyses et leurs expériences. Ils s’impliquent dans notre formation et sont très accessibles.

Le personnel de l’école est à l’écoute, que ce soit pour le suivi de nos stages ou l’avancement de nos mémoires. On sait qu’en cas de problème, il est facile de communiquer avec l’équipe pédagogique.

Je suis en stage alterné au Pôle hippique de Saint-lô, où nous organisons différents événements, notamment des concours hippiques. D’après moi, il est nécessaire de pouvoir faire des stages pendant ses études pour pouvoir connaitre la réalité du travail, au-delà de ce que l’on nous enseigne en cours. Dans un domaine comme le mien, le nombre de postes est limité, donc il faut se démarquer en ayant acquis de l’expérience et en se créant un réseau. Cela permet également d’illustrer ce que l’on nous enseigne à l’école.

les cours à distance

Nous sommes à l’école plusieurs jours par mois, il est important de pouvoir travailler dans un cadre agréable. Il y a une très bonne ambiance dans la promo et les locaux récents sont très confortables !

Malheureusement nous ne reviendrons pas sur le campus avant la rentrée de septembre. A la place, les cours se font à distance. Les professeurs et intervenants se sont vite adaptés, et nous proposent un contenu qui permet de ne pas perdre le rythme de travail. L’emploi du temps ne changent quasiment pas puisque la plupart de nos cours peuvent être effectués  à distance. Les journées de cours sont bien remplies, le rythme est finalement le même que si nous étions tous en classe. Concernant les examens de fin d'année, on sait que l’école fait son possible pour trouver des solutions, afin qu'ils se passent de la meilleure façon possible.

Pour ce qui est de mon stage, je suis en télétravail. Etant dans l’événementiel, il faut malheureusement attendre puisque nos événements sont annulés jusqu’à nouvel ordre.